Présentation

La Femme Lierre.
Création de Laurence Laulé.

En tant que parole vive et dense, la poésie vise à la plus grande authenticité possible afin de redonner un sens profond au fait de vivre.      

Grateful Love Poem Sponsor - Ex Boyfriend Website - La poésie est mémoire des origines de la Création, à travers une attention constante portée envers toute vie (humaine, animale, végétale, minérale).

La poésie est non seulement une pratique artistique mais également un art de vivre; elle est la vie dans toutes ses composantes. Il s'agit pour le poète de combattre l'hypocrisie sociale, le temps cloisonné, les relations factices, l'amour étalonné sur le lit de Procuste des instincts naturels et mimétiques ! Où est l'intériorité profonde dont tant d'âmes furent privées, siècles après siècles ? Où est l'Autre ( humain, animal ), où est son visage ? Vivre en poésie, c'est refuser de sacrifier son prochain sur l'autel d'une indifférence et d'un anthropocentrisme destructeurs ! 
Trop souvent méprisée, violentée, ridiculisée, jusque dans les magazines et la publicité, la femme ( Lilith ) représente aux yeux du poète, celle qui nomme, fait advenir...Elle est l'initiatrice d'un véritable romantisme, imprégné de la pensée magique commune aux chamans, aux enfants, aux animaux, aux fées, aux elfes, aux vents, aux rivières, aux forêts, etc.

Le poète s'attache à témoigner jour après jour, qu'un autre monde est possible, tissé d'innocence, de confiance, de chaleur, de don de soi. La femme est celle qui incarne au plus haut point cet Eden souhaité pour toute créature (après des siècles d'infamie : guerres, misères, maladies, pollutions...). C'est pour n'avoir pas assez écouté les mystères bouleversants incarnés par la Femme - la richesse de ses univers aux méandres infinis - que "nous" avons empêché l'avènement d'un Paradis sur la Terre. La Femme suggère au poète la Beauté de l'amour pur capable de panser les blessures des peuples disparus, en leur permettant de croire contre toute attente, à un monde meilleur. Pour ces derniers comme pour le poète : chaque parole, chaque geste (et choix) de la Femme sont en permanence un véritable baume au coeur. Par sa présence éblouissante en "cette" vie, la femme transcende toute réalité, réduisant la mort à un simple passage sur l'Autre rive. Tant par ses énergies spirituelles que charnelles (constamment renouvelées), la Femme accorde au poète tous les pouvoirs de dire les choses en oeuvrant à déceler les arcanes du quotidien. La Femme est éternellement une Muse sans complaisance (ni alibi, ni faire-valoir), mais dotée d'une grande élégance d'âme qui est la grâce; montrant à tous - et notamment "son" nouvel Orphée - le chemin vers Canaan.                         

                             

                                                                   Voltuan (J.B.Reddé).

Site réalisé par le SID - Plan du site - Mentions légales